Les clubs EPL représentaient 48,5% des dépenses des équipes des ligues du Big-5 en 2022 – Sporting Post

La Premier League anglaise (EPL) est la ligue de football professionnel la mieux notée d’Europe en fonction des revenus, de la taille du marché et du niveau de compétition. Cette domination n’est que démontrée par le montant disproportionné que les clubs EPL dépensent pour les transferts par rapport à leurs pairs dans d’autres ligues européennes.

Selon un récent rapport de SportingPost.com, les équipes EPL ont dépensé 3,01 millions d’euros en transferts au cours de la seule année 2022. Ce chiffre représentait 48,5% de toutes les dépenses des équipes des cinq grandes ligues combinées pour cette période. Le PDG du site, Freddie Smith, estime que la poursuite de la tendance pourrait avoir un impact sur la scène du football européen dans son ensemble

Il soutient que «les clubs EPL continuent de dépenser beaucoup plus que leurs cinq grands rivaux d’année en année, ce qui souligne leur domination continue sur le marché des transferts à travers l’Europe. Cela a des implications non seulement à l’intérieur des frontières de l’Angleterre, mais également dans toute l’Europe, car cela établit effectivement un nouveau statu quo en ce qui concerne les transferts de joueurs et ce que les clubs peuvent s’attendre à payer pour le talent.

Qu’est-ce qui explique les frais de transfert élevés ?

Les chiffres élevés des transferts associés à l’EPL sont dus à plusieurs facteurs. Premièrement, avec l’importante base de fans nationaux et l’augmentation de l’audience mondiale de la compétition, les diffuseurs sont prêts à payer des sommes substantielles pour les droits de diffusion des matchs EPL. Les accords télévisés lucratifs sont une source majeure de revenus pour les équipes anglaises, leur permettant d’investir davantage dans le renforcement de leurs équipes chaque saison.

De plus, l’EPL est devenue de plus en plus compétitive ces dernières années. De plus en plus de clubs ont désormais de véritables aspirations à remporter des titres chaque saison, ce qui entraîne une demande accrue de joueurs de qualité, ce qui entraîne des frais de transfert encore plus élevés dépensés par les clubs qui cherchent à renforcer leurs équipes.

De plus, de nombreuses équipes au sein de l’EPL génèrent également des flux de revenus supplémentaires grâce à des accords de parrainage lucratifs en raison de leur visibilité mondiale accrue. Encore une fois, ils gagnent des sommes substantielles grâce aux ventes de marchandises associées à la présence de certains des athlètes les plus connus au monde dans leurs listes.

Un élargissement de l’écart

L’ampleur même des dépenses de transfert dans l’EPL n’a cessé d’augmenter ces dernières années, le montant total dépensé en 2022 représentant une augmentation de 77 % par rapport à 2021. Pendant ce temps, la proportion globale des dépenses des équipes entières des ligues du big-5 a augmenté de 49 %. % sur le mercato d’été en 2021.

Ces chiffres mettent en évidence la puissance financière des équipes de l’EPL pour attirer des joueurs de classe mondiale d’autres ligues européennes. Et suggère un écart toujours plus grand entre elle et les quatre autres ligues. Cette tendance se poursuivra probablement avec plus d’argent disponible pour concourir à un niveau plus élevé au sein de l’EPL qu’ailleurs en Europe.

Cela a été exacerbé par des propriétaires bien nantis investissant massivement dans des équipes EPL pour remporter des trophées nationaux et continentaux. Bien que cela puisse être bénéfique pour les équipes aux poches profondes, cela pourrait s’avérer préjudiciable à ceux dont les finances ne sont pas aussi solides ou dont les systèmes de jeunesse ne peuvent pas rivaliser avec les plus grands clubs.

A lire sur le même propos:

Captain Tsubasa, Tome 23,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Influence morale des sports athlétiques,Ouvrage .

Le Livre des sports athlétiques et des jeux de plein air,Le livre .

Wikipédia en éducation/Autorité,Clicker Ici .